in

Dépenses de santé : une approche financière délétère



« La santé n’a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour (…) sauver des vies. Quoi qu’il en coûte », déclarait Emmanuel Macron au début de la pandémie. Le budget de la santé (Ondam, pour objectif national de dépenses d’assurance maladie) a augmenté en 2020 (+ 9,4 %) et 2021 (+ 7,4 %). Mais il doit diminuer (– 0,6 %) dès…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Horizon Forbidden West passe Gold et dévoile du gameplay sur PS4 Pro

L’Olympiakos à fond sur Hakim Guenouche