in

De Vald à Orelsan, le coup de blues des rappeurs


Le “Cœur” dansant de Clara Luciani, le disco de Juliette Armanet : c’est la fête dans la musique ! Mais côté variétés seulement. Car le rap hexagonal, lui, est en pleine déprime. Mais pourquoi tout ce spleen ?

Ils sont jeunes, doués, rencontrent le succès et pourtant, d’Orelsan à Vald, une déprime généralisée semble s’être abattue sur le rap français. En…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Nouvelle Astuce Pour Ouvrir un Bocal Facilement.

Jade

Jade Springer, la révélation de Petite Solange