in

De l’electro sans retenue, aussi complexe que jubilatoire : le retour gagnant de Working Men’s Club


Lorgnant du côté de Kraftwerk ou des Chemical Brothers, le Britannique Sydney Minsky-Sargeant enfonce le clou avec “Fear Fear”, un deuxième album pensé comme un instantané de ces récentes années troubles.

Il y a ceux et celles qui composent la musique…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Variole du singe : quels sont les risques de contamination par la nourriture ?

12480 637928954849097988

Ahmed Sylla et Bertrand Usclat sont Jumeaux mais pas Trop : bande-annonce