in

De l’animal à l’Homme, comment émergent les pandémies ? ⋅ Inserm, La science pour la santé


Quel est le point commun entre un moustique, une chauve-souris et un pangolin ? On a pu les accuser d’être les vecteurs de maladies dévastatrices. À raison ? Avec la déforestation massive, l’élevage intensif et le réchauffement climatique, notre relation au monde animal a drastiquement évolué ces dernières décennies. On sait aujourd’hui qu’en détruisant la nature et…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Caroline Monaco, la classe – dix ans de mois à la cérémonie remise des diplômes d’infirmier, la preuve