in

Cet algorithme peut sauver des milliers de vies en soins intensifs



En France, une personne décède du sepsis toutes les quatre secondes. Pourtant, ce syndrome est largement méconnu. Lorsque l’organisme est infecté, il répond parfois par une forte réaction immunitaire. Ce mécanisme de défense déclenche occasionnellement un sepsis (appelé « septicémie » par le passé), une réponse dérégulée de l’organisme alors qu’il subit une infection grave.


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

« Après 54 heures de travail, je suis maman » : Constance raconte son accouchement

“Je ne rentrerai pas” : pourquoi Ben Harper a pris la douloureuse décision de s’installer en France avec sa femme