in

Cancer du sein avancé : le cannabis et la psilocybine, substance hallucinogène, auraient aidé une femme à entrer en rémission



La médecine s’ouvre peu à peu aux médecines complémentaires (parfois dites “douces” ou “parallèles”), non pas pour remplacer les traitements conventionnels, mais pour pallier leurs effets indésirables ou agir en synergie. Dans le domaine du cancer, notamment, la phytothérapie, l’acupuncture ou encore la sophrologie, peuvent aider à mieux supporter les effets indésirables…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Neymar remercie Bolsonaro pour sa visite d’un centre de sa fondation

Gundershoffen. Solidarité : un album pour soutenir les aidants