in

« Ca ne pourra pas être pire ! »


Eliminé d’un slalom pour la quatrième fois en six courses cette saison, mardi soir à Schladming dès la première manche, Alexis Pinturault, conscient de vivre une mauvaise passe, tenait malgré tout à relativiser.

Rien ne va plus pour Alexis Pinturault. Comme à chacune de ses sorties ou presque depuis le début de cet hiver qui a très vite tourné au cauchemar pour lui, le…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Martinique : un homme tué par balle à Fort-de-France, un deuxième gravement blessé

Construire une extension de maison : ce que dit la loi