in

Bonus-malus : Pari fou et ligue anti-Hamilton




GRAND PRIX DE TURQUIE – La dramatique de la course à Istanbul a presque tourné autour de Lewis Hamilton (Mercedes), dimanche, pris dans la nasse des pilotes des deux écuries de Red Bull et entêté dans son pari osé de ne pas stopper. Valtteri Bottas (Mercedes) enfin sur la plus haute marche, le grand bénéficiaire de ce dimanche s’appelle quand même Max Verstappen (Red Bull).

Rien à…

Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

comment gagner 130 euros en 8 min (et sans arnaque) ?

Le Bourget : vers une transformation de l’ex-N2 en boulevard olympique apaisé