in

«Bonne Mère», ténacité radieuse


Sans jamais tomber dans le misérabilisme, le deuxième long métrage de Hafsia Herzi, justement récompensé à Cannes, narre le quotidien d’une femme de ménage dans le pire quartier de Marseille.

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces méchants du jeu vidéo ont un intellect hors du commun

Ces méchants du jeu vidéo ont un intellect hors du commun

Giannis Antetokounmpo désigné MVP de la finale NBA remportée par les Milwaukee Bucks

Giannis Antetokounmpo désigné MVP de la finale NBA remportée par les Milwaukee Bucks