in

Boltanski et l’inéluctabilité de la mort

« Mon père était juif. Pendant la guerre, ma mère [catholique] a eu peur. Un jour, elle a fait semblant de s’engueuler avec lui. Ensuite, elle l’a caché sous le plancher et a demandé le divorce. Il est resté un an et demi dans cette cachette… Puis mes parents se sont remariés. » (Christian Boltanski).

_yartiBoltanskiC01

Petit clin d’œil de l’un des plus grands artistes…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’hypertrichose : une maladie rare de pilosité excessive

L’hypertrichose : une maladie rare de pilosité excessive

Voilà pourquoi il faut arrêter de demander à ceux.celles qui ont des cernes si ils.elles sont fatigué.e.s !

Voilà pourquoi il faut arrêter de demander à ceux.celles qui ont des cernes si ils.elles sont fatigué.e.s !