in

Au Burkina, l’ombre de Compaoré et de la France au procès des assassins de Sankara



Trente-quatre ans après les faits, le procès des assassins de Thomas Sankara et de douze de ses camarades s’ouvre enfin ce lundi à Ouagadougou. Si l’on sait tout des circonstances de cette tuerie qui a mis fin à la révolution burkinabée, on ignore l’essentiel: qui a donné l’ordre de tuer?


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitch : Le revenu des streameurs dévoilé ? ZeratoR répond

La joie de Sylvain Houlès et Rémi Casty après la montée de Toulouse en Super League