in

« Athena » : tragédie nihiliste ou nullissime ? La réponse de Kalindi !


Romain Gavras s’enflamme avec « Athena », une super-production Netflix sur l’affrontement entre forces de l’ordre et jeunes de cité. Une prouesse technique qui renforce les clichés.

Du plan-séquence à tout va sur fond d’opéra épique, Romain Gavras plaque son esthétique clipesque sur des sujets sensibles, sans sensibilité aucune. Virilisme, fétichisation et rengaine…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202022 09 30%20a%CC%80%2011.11.09

Bones and all : Timothée Chalamet fait couler le sang dans la bande-annonce

À la rencontre du cosmos