in

Afghanistan, Irak…: l’échec du «state building» témoigne des mutations de l’ordre international



Après être montée en puissance durant les années 1990 et 2000, la prétention à (re)construire des États depuis l’extérieur est désormais largement abandonnée. Au-delà des erreurs états-uniennes, le fiasco afghan illustre les failles du principe même de l’importation de l’État-nation occidental.


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Battlefield 2042 : Le FPS Next-gen que tout le monde attendait ? nos impressions après la bêta

Laurent Blanc a failli devenir entraîneur du Barça