in

A Biarritz, aux obsèques de Federico Martin Aramburu, l’hommage à un ancien rugbyman de «convictions» – Libération



Le monde du rugby s’est rassemblé samedi autour des proches de l’ancien joueur argentin, tué à Paris une semaine auparavant, pour les obsèques célébrées à Biarritz. Le principal suspect, le néofasciste Loïk Le Priol, doit prochainement être renvoyé en France par les autorités de Hongrie, où il avait fui avant d’être arrêté.

Ce samedi, à Biarritz, une foule de plus de 1…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aperçu Eiyuden Chronicle Rising – Une première approche dans l’univers du successeur de Suikoden

l’énorme troll des supporters suisses sur l’élimination de l’Italie