in

1830. La France colonise l’Algérie pour ne pas payer ses dettes



A la fin du XVIIIe siècle, les révolutionnaires français ont besoin de blé pour nourrir la population et les armées en guerre. La demande est forte, les prix montent, de quoi susciter quelques envies. Par exemple, celle du chef politique de la « Régence d’Alger » comme on disait à l’époque, le dey d’Alger, alors province de l’Empire Ottoman mais gérée en toute autonomie….


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Warno : aperçu des forces françaises

L’AS Monaco dévoile son nouveau maillot extérieur